michellesullivan

La profession, rivale de la femme?

In Mariage, Profession on 6 May 2011 at 18:34

Extrait tiré du livre De la pérennité du couple: le savoir-faire en amour et la technique sexuelle publié par le Docteur Darlambach. Genève. 1979.

La plupart des femmes au foyen s’en plaignent amèrement. Elles accusent la profession de leur mari d’absorber trop de temps ou trop d’attentions à leur détriment, d’être un domaine réservé à lui seul, une sorte de chasse gardée. «Il n’y a que son métier qui compte; – il me dit jamais rien de son travail; – il est toujours ailleurs … etc.» ou au contraire «Mon mari ne pense qu’aux affaires; – il ne parle que de son métier; – il travaille tard le soir et délaisse notre seul moment de détente … etc.» La profession de l’homme serait-elle donc une dangereuse rivale pour le femme? Non, si la femme sait ou apprend que, lorsqu’on épouse un homme, il faut aussi épouser son métier. Comprenez votre mari: il ne peut réserver au travail le tiers de sa vie ou plus en donnant le meilleur de lui-même et s’en défaire totalement en passant le seuil de son foyer. Beaucoup de femmes rendent la vie pénible à leur mari en n’acceptant pas les servitudes de sa profession.

Clair de femme, 1979


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: