michellesullivan

Choses utiles: nouvelle machine à laver le linge

In Tâches domestiques on 26 April 2011 at 18:33

Extrait tiré de la revue Les Veillées des chaumières no. 59 publiée par les Éditions Gautier-Languereau. Article signé C de B. Paris. 23 mai 1928.

Choses utiles

Je n’ai pas besoin de vous dire, chères lectrices, combien il est économique, à tous points de vue, de faire la lessive chez soi. Or, aujourd’hui, on peut la faire d’une façon parfaite et complète, même dans une simple cuisine, et sans l’aide d’aucune femme de journée, au moyen d’une nouvelle machine à laver de linge. La Machine «Scim», dont le fonctionnement est si facile qu’un enfant à lui seul peut l’actionner. En une demi-journée, une lessive très importante est achevée, le linge étant nettoyé à fond et désinfecté, sans l’emploi de produits chimiques qui le brûlent. La Machine «Scim» convient aux ménages les plus modestes: de construction très robuste, elle est pour ainsi dire inusable, et c’est indiscutablement le plus pratique des appareils de ce genre; c’est aussi le moins cher, d’autant plus qu’une remise de 15 p. 100 est faite aux lectrices des Veillées des Chaumières. Écrivez à la Société «Scim», 85, boulevard de Levallois, à Neuilly-sur-Seine (seine), téléphone: Neuilly 9-85, en demandant la notice O. Je suis persuadée que vous voudrez faire l’acquisition de cette machine.


Laveuse/secheuse Protos Turbowascher de Siemens, 1928.



Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: