michellesullivan

La femme et la cigarette

In Moeurs on 3 avril 2012 at 13:03

Extrait tiré du livre Visages de la politesse publié par Thérèse Thérieault. Montréal et Paris: Fides, 1967. De la collection de Thérèse.

On s’étonne moins aujourd’hui de voir une femme griller une cigarette. Ce qui était jadis une exception est devenue une habitude courante. Des adolescents commencent souvent au temps des études, ce qui est fort regrettable, et gardent jusqu’à un âge avancé l’habitude de fumer.

Les bienséances cependant exigent plus de la femme que de l’homme. Ainsi on n’admet pas qu’une mère soigne, berce ou baigne son enfant en fumant. Outre une question d’hygiène et de prudence, l’image que l’on se fait de la femme dans son rôle de maman ne cadre pas avec la cigarette.

Une femme s’abstient de fumer sur la route, à moins d’être assise à la terrasse d’un café. Elle peut le faire dans un restaurant, mais non en entrant ou en sortant. A la porte d’un théâtre, on lui permettra de griller une cigarette discrètement. Cependant, elle fumera sans se faire remarquer en plein air, dans un parc de la ville où à la campagne, sur les grandes routes.

Une femme qui fume ne doit pas compter sur les autres pour lui offrir des cigarettes. Si elle a quelque fierté, elle se préoccupe de refaire sa provision.

CODE

  • Si vous êtes la maîtresse de maison et que personne ne fume, abstenez-vous de fumer.
  • Placez des cendriers à la portée de vos visiteurs: videz-les avant qu’ils ne soient remplis.
  • Ne faites pas sauter votre cigarette sur le dos de votre main ou sur le cendrier pour en tasser le tabac.
  • Ayez soin de sortir à demi la cigarette que vous présentez; offrez-en à ceux qui vous entourent si vous désirez fumer.
  • Présentez du feu aux dames d’abord, aux hommes ensuite; ne gardez pas votre cigarette aux lèvres pendant que vous accomplissez ce geste.
  • Présentez le briquet ou les allumettes au fumeur qui s’en servira lui-même, n’allumez pas sa cigarette, mademoiselle.
  • Ne soufflez pas l’allumette ou le briquet qu’un homme vous tend.
  • Déposez vos allumettes dans les cendriers; ne les jetez pas n’importe où.
  • Eteignez votre cigarette; ne la laissez pas se consumer dans le cendrier car la fumée incommode.
  • Déposez votre cendre dans les cendriers; ne la secouez pas sur les tapis, dans les vases à fleurs et les potiches.
  • Abstenez-vous de fumer en voiture, si vous savez que la fumée fatigue vos voisins.
  • Cessez de fumer, monsieur, lorsque vous abordez une dame dans la rue, au salon ou ailleurs; attendez qu’elle vous invite à continuer.
  • Vous pouvez dire, si elle ne semble pas y penser, «Vous permettez, madame?»
  • Continuez toutefois de fumer devant un homme plus jeune ou un égal, après lui avoir tendu votre étui et votre briquet.

University of Santa Barbara Geography Program faculty and secretary, on stairs to campus beach.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: